Semaine 24

Semaine 24

Bonjour à tous,
Cette semaine est une semaine de plantation, salades, oignons blancs, et déjà, les betteraves.
Ce n’est pas la première mise en culture de légumes pour l’hiver, puisque on a déjà planté toutes les courges et compagnie, les céleris raves, les oignons paille, et semé les panais.
Nous avons mis un peu le désherbage en pause, il y a un peu plus de framboises, un peu de cerises, des fraises encore, et la chaleur a accéléré les petits pois, et les courgettes.
Il y a également beaucoup d’heures à passer dans les tomates, toutes les ficelles ne sont pas montées pour les dernières plantées,
et les cœurs de bœuf et tomates cerises font une course de hauteur. D’habitude, nos enfants sont volontaires désignés en charge de toutes les tomates, la taille, l’attachage et la récolte, mais cette année, bizarrement, ils ont déjoué le piège, à coup de « partiels » et de stages…
Nous continuons à blanchir les serres, et on constate que le filet d’ombrage est très efficace, les framboises ne sont plus brûlées sur le dessus des plantes, et les concombres ont commencé à donner quelques fruits, en se moquant des haricots voisins qui n’ont encore rien à ramasser.

Les abeilles ont été bien embêtées par la pluie sur une période stratégique pour elles, en plein développement des colonies, quelques unes n’ont pas résisté malgré des distributions de sucre,
et comme souvent dans ces périodes de disette au printemps, c’est les plus belles qui sont le plus impactées. Je suis en dépression apicole !Quelques unes sont en train de se reconstituer à grands pas, les reines doivent pondre au maximum de leur potentiel, jusqu’à 2500 œufs en 24 h. Elles savent que les tilleuls et les ronces commencent à fleurir, mais ça va être juste pour qu’il y ait suffisamment de butineuses prêtes, par contre les châtaigniers devraient leur profiter.

Un commentaire sur le billet “Semaine 24

  1. c’est super de lire toutes ces aventures. Un vrai roman à suspens ! merci c’est super chouette cette fenêtre vers les plantations et sur votre quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *