Semaine 20

Semaine 20

Bonjour à tous,
Cette petite coupure a été bienvenue, comme il fait pas chaud les fraises et les légumes ne poussent pas bien vite. Et on s’est rendu compte que pas mal de fraises et les premières framboises avaient gelées. La pluie fait plaisir à la rhubarbe, aux salades, et surtout aux vergers, qui étaient bien secs. Le nombre d’arbres sauvages à qui elle va sauver la vie, après des mois de sécheresse pendant leur période de végétation, est immense.Toute cette eau, et c’est beaucoup maintenant, a eu la gentillesse d’arriver sans violence, et elle est éminemment profitable aux sols, et à toute la vie qu’il y a dedans, sans provoquer de ravinages importants, à cette époque où pas mal de  terres maraîchères sont à découvert.

Cette semaine était une semaine de plantation, toujours de salades, oignons blancs, et des céleris raves pour l’hiver. En principe on aurait dû semer toutes les courges, potimarron, mais bon, on ne peux pas utiliser le tracteur pour préparer le sol, il s’embourberait. Et comme chaque semaine compte, nous avons semé les courges en godets, que nous planterons dès que possible.
C’est un peu plus de boulot, mais il faut rester souple !
Cette pluie fait pousser pas mal de mauvaises herbes, et nous oblige à ne pas perdre la main sur le désherbage, et nous jonglons entre le désherbage de carottes, oignons, endives, dehors, et le désherbage des jeunes fraises, haricots, concombres sous tunnels. Les tomates ont bien grandi, on passe chaque semaine pour les tailler et les faire tourner sur leur ficelle, mais comme c’est à l’abri, cette année elles sont particulièrement bien taillées !
Les petits oiseaux ont réussi à mener à bien leur première couvée, les mésanges ont quitté leur nid ce weekend, et elles reviennent par ici, leur parents les nourrissent encore quelque temps. Les températures faibles limitent la quantité de nourriture disponible, il est à craindre que leur taux de survie soit inférieur à une année plus chaude…
Nous avons eu la joie de voir arriver un couple d’hirondelles dans le bâtiment, un nid ayant été construit et occupé il y a 4 ans, et la demoiselle commence à pondre.

Un commentaire sur le billet “Semaine 20

  1. Merci pour ces nouvelles, plutôt bonnes… J’ai pensé à vous avec les pluies, parfois très fortes, en craignant qu’elles aient abîmés certaines plantes. A priori ouf ! Tant mieux. Bon courage avec la boue 😉

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.